île de Pâques

L’île de Pâques, petite perle perdue au beau milieu du Pacifique, quasi à mi-distance entre Santiago et Tahiti, soit à environ 4h30 d’avion de ses voisins. La vue des premières falaises qui tombent dans l’océan depuis l’avion nous donne déjà des frissons : on va enfin pouvoir découvrir cette terre de légendes et de mystères. Rapidement on cherche des yeux le premier moai, on croit en apercevoir un lors de l’atterrissage. Dès l’aéroport le dépaysement est là, on n’est plus au Chili mais bien sur une île du Pacifique avec une culture qui se rapproche plus de la Polynésie : toits en feuilles de palmiers, colliers de fleurs à l’arrivée, chaleur tropicale qui flotte dans l’air,… Pour notre séjour sur l’île on a décidé de camper, et quel camping, vue sur l’océan. On est heureux de retrouver notre “mer”, comme on dit chez nous, ça nous avait bien manqué ![…]

Santiago

Santiago, capitale du Chili, ville essentiellement de transit pour nous : avant et après l’île de Pâque, entre notre aller-retour à Valparaiso et on y retournera après la Patagonie pour attraper notre vol pour le Guatemala. La bonne surprise à Santiago ça a été nos retrouvailles amicales ! Changement de programme du côté d’Alice et Romain, le passage obligé pour l’Argentine passe par Santiago, place aux retrouvailles inattendues ! Ca ne faisait pas si longtemps qu’on s’était quittés mais on était content de se revoir et on avait déjà pleins de choses à se raconter : nous, Valparaiso et eux, leurs aventures dans le parc “Pan de Azucar”. On est partis à la découverte de la ville tous les 4 : ses rues piétonnes, la grande Plaza de armas, le parc et on a même entrepris l’ascension de la colline qui surplombe la ville. Alors qu’on était à la recherche[…]

Valparaiso

Valparaiso, petit bijou coloré au bord de la mer, à 1h30 de Santiago.Valparaiso c’est la vie ! La vie avec ses rues colorées, ses graffitis qui effacent la grisaille des murs, ses maisons qui semblent faites de bric et broc, ses cafés qui débordent de bonne humeur, ses ascenseurs pour les jours où on en a marre des marches, ses parcs remplis de rires d’enfants,… on a adoré l’ambiance de cette ville, s’y promener est un régal, on est surpris à chaque coin de rue ! Le seul petit bémol c’est cet énorme port industriel qui empêche tout accès à la mer de la ville, pour en profiter il faut prendre le métro pour vina del mar mais on n’avait pas vraiment le temps. Place à la balade en photo !    

San Pedro de Atacama

San Pedro de Atacama, nos premiers pas au Chili. Le Chili,  ce n’est plus tout à fait comme ses voisins d’Amérique latine, ni complètement comme un pays occidental, c’est un doux mélange entre les deux. A San Pedro, il fait bon vivre, l’ambiance est à la détente, le soleil est au rendez-vous tous les jours car le désert d’Atacama qui l’entoure est un des déserts les plus arides au monde, il n’y pleut que très rarement (il y a des endroits où il n’a pas plus depuis 80 ans ! ). Cela en fait d’ailleurs un lieu privilégié pour observer les étoiles. Et justement, on a décidé de profiter de l’opportunité pour raver sous les étoiles… Les raves party dans le désert sont fréquentes dans le coin, on est donc parti en expédition avec Alice et Romain (et oui toujours eux, on s’est refait une colloque à San Pedro, inséparables[…]

Sud Lipez

Le Sud Lipez, depuis le temps qu’on en rêvait, le rêve est enfin devenu réalité. Pour cette excursion on a vraiment voulu en profiter. Nous avons décidé de partir de Tupiza et de passer 5 jours dans cet endroit fabuleux pour rejoindre Uyuni. On a trouvé plusieurs avantages à partir de Tupiza. Le premier est que l’on passe un jour de plus dans le sud Lipez, dans des endroits plus reculés et moins visités par les tours classiques. Le deuxième est que l’on fait le tour en “sens inverse” par rapport aux touristes, plus nombreux, qui partent d’Uyuni. Enfin les groupes sont plus petits, seulement 4 personnes par jeep (contre 6 au départ d’Uyuni) et il paraîtrait même que la qualité de la cuisine serait meilleur ! Notre petit groupe de 4 était déjà formé puisque nos amis Alice et Romain avaient les mêmes envies que nous : passer 5[…]

Tupiza

Tupiza, la ville far west, un des points de départ possible pour aller voir le sud Lipez. Mais avant d’en dire plus sur ce petit coin plein de charme il faut qu’on vous raconte notre arrivée à Tupiza. Si vous avez lu notre article sur Potosi, vous vous souviendrez que nos amis Belges étaient partis devant le matin même et qu’avec Alice et Romain nous avions loupé notre bus. On a donc pris le bus suivant qui nous faisait arriver en théorie à 00h30 à Tupiza. Avant de partir, on a donc envoyé un message aux Belges pour qu’ils nous réservent une place dans leur hôtel et qu’ils les préviennent qu’on arriverait tard. Nous voilà donc débarqués à 2h du matin (la ponctualité Bolivienne) dans cette petite bourgade inconnue, sans internet pour pouvoir lire la réponse de nos amis, à chercher un gérant d’hôtel réveillé qui voudrait bien nous accueillir.[…]

Potosi

  Potosi, située à 4000m d’altitude, cela en fait la plus haute ville de plus de 100 000 habitants du monde ! En fait Potosi n’a pas toujours compté autant d’habitant. Il y a eu plus d’habitant, au moment de la découverte des richesses en minéraux (surtout argent à l’époque) des montagnes aux alentours, puis le nombre d’habitant a diminué (environ 10 000 habitants à une certaine époque) quand presque toutes ses ressources en argent ont été épuisées. Depuis, on a retrouvé de l’argent, du cuivre, du zinc, mais moins purs qu’auparavant, les mines se sont remises à fonctionner et le nombre d’habitant à de nouveau augmenté. Vous l’aurez compris la première attraction de Potosi sont ses mines. On a un peu hésité avant de les visiter car dans le routard il est souligné que les mineurs ont des conditions de travail très difficiles, que d’aller les voir s’apparente à[…]

Sucre

Sucre, la capitale constitutionnelle de Bolivie. Sucre est classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour ses bâtiments blancs datant de l’époque coloniale. On a lu quelque part avant de venir : 8ème merveille du monde ? Non clairement non. C’est une jolie petite bourgade mais ça n’a pas été un coup de cœur pour nous. A vrai dire à part se balader dans la ville il n’y a pas grand chose à faire et les endroits que l’on nous avaient conseillé de visiter n’avaient rien d’extraordinaire. On a fait le musée du trésor, petit musée qui a ouvert ses portes il y a 1 an et qui est toujours en construction. Il présente les différentes mines et minéraux que l’on peut trouver en Bolivie et la façon dont les bijoutier les travaillent, c’était sympa. On y a découvert une nouvelle pierre précieuse la Bolivianita qui est uniquement présente dans une mine[…]

Torotoro

Torotoro est un petit village situé à l’entrée du parc national de Torotoro et est connu pour ses empreintes de dinosaures, c’est ce qui nous a attiré dans ce petit coin isolé. Isolé c’est bien le mot car le village est situé à 4h de route de Cochabamba et les routes pour y accéder sont un mélange de routes en terre et pavées. Globalement le voyage n’est vraiment pas agréable, mais il en vaut la peine car pour nous Torotoro a été un véritable coup de cœur ! Pour partir en excursion dans le parc national, les services d’un guide sont obligatoires, on ne peut pas se balader seuls. Pour l’instant la ville n’est pas encore très touristique donc il n’y a donc pas d’agence et c’est à nous de constituer nous-même notre groupe pour ensuite se partager les frais du guide. Ils acceptent un maximum de 6 personnes. Pour[…]
Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: