Twyfelfontain

2019-10-09_14-05-28_863

Twyfelfontain est une localité située en plein cœur du Damaraland connue pour ses pétroglyphes et ses formations rocheuses.

On rêvait de se retrouver au beau milieu des terres rouges du Damaraland pour découvrir ces sites ancestraux, mais la magie du lieu a malheureusement été teintée de stress. En effet la route qui mène à Twyfelfontain était en très mauvaise état et ressemblait comme 2 gouttes d’eau à celles où l’on avait cassé les précédentes voitures. En plus un étrange tintement résonnait du côté de la colonne de direction quand les soubresauts étaient trop forts. Comme on avait déjà donné dans les bruits et les odeurs bizarres on ne faisait pas du tout les fiers… On a malgré tout réussi à rejoindre sans encombre notre destination à une vitesse d’escargot.

DSC_0030

On a commencé par découvrir “Organ pipes” : des colonnes de basaltes qui prennent la forme de tuyaux d’orgue comme son nom l’indique.

DSC_0041

DSC_0033

DSC_0036

Ensuite on a préféré poursuivre la route à pied (pour ménager notre voiture) vers la “montagne brulée”, une montagne noire qui surgit au milieu de roches dont les couleurs vont du rouge au bleu en passant par les tons ocres. On en a profité par se balader au milieu de cette surprenante palette de couleurs et on a enfin découvert notre première Weltwitschias. Cette plante endémique peut survivre dans des conditions extrêmes, certaines sont âgées de plus de 2000 ans.

DSC_0057

DSC_0055

DSC_0125

Ensuite on a profité d’une visite guidée pour aller voir les pétroglyphes. A la différence des peintures rupestres que l’on avait observées plus tôt, ici les dessins ont été gravés dans la pierre. Ils étaient en majorité utilisés pour apprendre aux enfants à chasser et beaucoup d’empreintes d’animaux y étaient représentés. C’était aussi intéressant d’apprendre que la même symbolique pour représenter les points d’eau était retrouvée chez des peuples aussi éloignés que les aborigènes d’Australie.

DSC_0066

DSC_0061

DSC_0080

DSC_0059

Le lendemain, un peu ragaillardis par une bonne nuit de sommeil, on a partagé notre petit dej avec de petits curieux affamés.

DSC_0094

DSC_0111

Ensuite, on s’est aventuré vers le Wondergat, sur une piste un peu caillouteuse. Grâce à notre super application maps me on a réussi à trouver ce fameux trou dont parlait le Lonely Planet, et l’endroit valait le détour. C’est un endroit impressionnant où le sol s’est errodé sur plusieurs dizaines de mètre de profondeurs au milieu de nulle part.

DSC_0123

Ensuite on a découvert la “forêt pétrifiée”. Comme son nom l’indique, on s’imaginait des arbres debout, probablement morts, et conservés par le temps. En fait c’est un site où on a découvert des troncs de pins fossilisés datant de l’aire glacière. C’est à dire qu’ils ont gardés l’apparence du bois, avec parfois les stries ou l’écorce mais avec la solidité et le poids de la pierre. Leur cœur a même parfois été cristallisé. Encore une fois la visite des lieux était guidée pour empêcher le vandalisme.

DSC_0127

DSC_0132

DSC_0133

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: