Uis

2019-10-09_07-50-22_062

Uis, ce n’était pas une étape prévue au programme. Normalement on devait directement joindre Twyfelfontain, en faisant un petit arrêt au Brandeberg sur le chemin, après avoir quitté Spitzkoppe. Mais le destin, ou plutôt notre Polo n°2, en a décidé autrement… Au début, quand la voiture a commencé à faire du bruit, on a cru à un caillou coincé dans la roue. Mais après s’être arrêté, vérifié, repris la route, revérifier,… on a dû se rendre à l’évidence. Nos amortisseurs arrière nous avaient bien lâchés une deuxième fois… Cette fois la panne était un peu différente, pas d’odeur bizarre et pas de chassement du train arrière, seulement un bruit qui correspondait à la désolidarisation de l’amortisseur arrière gauche. Mais en continuant à rouler avec Polo n°2, l’ensemble des amortisseurs arrière auraient fini par lâcher complétement.

2019-10-08_15-58-45_993

Je ne vous cache pas que c’est légèrement honteux (et c’est un euphémisme) et avec le moral dans les chaussettes que l’on a recontacté Avis. Une chose est sûre, c’est que notre carte Sim Namibienne aura été un bon investissement ! Pas de bol, on est retombés sur Charlotte, la même dame que la dernière fois, qui avait fini par s’énerver car elle ne comprenait pas mon accent et n’arrivait pas à saisir l’adresse où on passait la nuit. Et comme on devait s’y attendre on s’est pris une réflexion : “c’est donc la deuxième voiture, avec exactement le même problème !”, ben oui pas la peine d’insister nous aussi on commençait à se poser des questions sur notre conduite… pour faciliter le changement de voiture on a donc préféré trouver un camping à Uis. Il était plutôt attrayant au premier abord avec sa grande piscine, son petit resto et son bar avec sa collec de bières du monde entier. Enfin c’était avant qu’on découvre que l’on était avec un groupe d’enfants en sortie scolaire surexcités , et qu’apparemment les maitresses qui les accompagnaient avait plutôt envie d’en profiter elles aussi. Donc c’est aux sons de leurs cris de joies tout au long de la journée et de la nuit (car oui apparemment ça ne dort jamais les enfants !) que l’on a gentiment patienté en attendant notre remplaçante.

IMG_20191008_173532

Copie de IMG_20191008_184759

Cette fois-ci on a pu la récupérer le soir même et on a été soulagés de découvrir qu’ils avaient décidé d’arrêter les frais avec les Polos et que l’on avait le droit à une Toyota Corolla. On a été aussi rassurés par le monsieur qui nous a déposé la voiture, il nous a confirmé que le problème de l’amortisseur arrière était récurrent sur les Polos et qu’ils avaient même fait remonter le problème à l’usine Volkswagen en Allemagne. Et pour finir il nous a dit que la Toyota qu’il nous laissait était bien plus solide, que c’était une voiture faite pour les routes Africaines. En tout cas on croisait les doigts car on ne se voyait pas continuer sur ce rythme-là, avec une nouvelle voiture tous les 5 jours…

 

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: