Retour à Kuala Lumpur

C’est en quittant ce qui nous ravi le plus, l’océan et ses trésors, que l’on réalise que notre belle aventure touche à sa fin.

On s’est gardé un peu plus d’une journée pour visiter Kuala Lumpur et faire quelques emplettes. Et ça s’est encore confirmé, on est bien des amoureux de la nature, la ville très peu pour nous. Même si Kuala Lumpur recèle quelques secrets bien gardés.

Le plus cher à mon cœur (Marie) : son jardin d’orchidées et d’Hibiscus. Après en avoir visité quelques uns dans différents pays, on peut le dire l’orchidarium de Kuala Lumpur surpasse largement tous les autres. Des centaines d’orchidées en fleurs, de toutes les tailles, formes et couleurs agencées avec goût et originalité ont enchanté nos mirettes. En plus de ces plantes que je chérie tant, de magnifiques hibiscus, des frangipanis, et des bougainvilliers, un concentré de mes fleurs préférées, que demander de plus ?

Un peu de soleil. Oui ça aurait été pas mal. Au moins l’avantage d’avoir plusieurs orages qui se disputent pour savoir lequel fera le plus de bruit ou nous arrosera le plus, c’est qu’on était plutôt tranquille. On était même les seuls visiteurs à déambuler sous les trombes d’eaux, les éclairs et les coups de tonnerre, étonnant non ?

On a aussi pris plaisir à explorer le parc aux oiseaux à ciel ouvert de Kuala Lumpur, le plus grand du monde. On a ainsi pu observer tous ces oiseaux dont on entendait les chants dans la jungle sans jamais pouvoir capter leur plumage, comme les toucans et les perroquets.

Batu Cave, lieu de pèlerinage hindou, ne nous a pas transporté. Le charme des lieux était très teinté par les multiples échoppes à touriste et les travaux inachevés même s’il faut avouer que la statue de Murugan (divinité Hindou) était impressionnante (c’est d’ailleurs la plus grande du monde).

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: