Port Barton

Port Barton, petite ville paisible située au nord ouest de Palawan, on y est restés 11 jours. On avait envie de profiter des plages isolées de Palawan et Port Barton est le lieu idéal : on trouve de multiples ressortes accessibles aux petits budgets dans les alentours.

On s’est d’abord rendu au Coconut Garden Island Ressort. Situé sur l’île de Cacnipa à 45 minutes en bateau de Port Barton, ce ressorte est imbattable en terme de prix : à peine 20 euros la nuit pour une chambre double avec salle de bain privée donnant sur la plage. Le lieu était paradisiaque : belle plage de sable fin, cocotiers, mer turquoise, hamacs, jardin tropical, parfait pour ne rien faire pendant 2 jours ! Comme on a un peu la bougeotte et qu’on est des explorateurs dans l’âme, on est quand même partis à la découverte de la jungle des alentours armés de nos machettes. Bon non d’accord, point de machette, mais un joli sentier balisé au milieu d’une végétation luxuriante, c’était bien aussi.

Ces quelques jours à Port Barton m’ont (Marie) aussi permis de passer mon niveau de plongée. Christophe avait passé son “Advance” en Indonésie, ce qui lui permet de plonger jusqu’à 30m et de faire des plongées plus techniques alors que je n’avais que mon “Open water”, le premier niveau qui permet de plonger, en théorie, jusqu’à 18m. Ca nous avait posé problème à Coron car beaucoup de divecenters refusaient, à juste titre, que je plonge sur les épaves situées à 30m de profondeur. Au programme : en deux jours, 6 plongées aux côtés de Martyn, l’instructeur, Barbs, l’apprentie instructrice et Abigaëlle mon binôme. Pas d’examen, juste quelques conseils, une bonne dose de rire et beaucoup de plaisir. Christophe a plongé de son côté le premier jour et a rejoint notre petite équipe le deuxième jour. On a vu des tortues, des raies, des poissons lion, crocodile, clown et j’en passe, mais également beaucoup de nudibranches (invertébrés). On a aussi visité l’épave du coin, peuplée de crevettes nettoyeuses : il suffisait d’enlever son détendeur et elles venaient dans la bouche faire le ménage entre vos dents ! Il y avait aussi l’option manucure pour ceux qui étaient moins tentés par le détartrage gratuit.

 

 

Ensuite on a profité de la douceur de vivre encore préservée du tourisme de masse de Port Barton. Nous avons fait la connaissance de Patrice et Joëlle, originaires de Perpignan ce couple de retraité (ou presque) part régulièrement barouder en sac à dos, et de Céline et Kevin, un couple franco-suisse qui voyage un an autour du monde. Ensembles, nous sommes allés jusqu’à un petit village de pêcheurs proche de Port Barton. Nous nous sommes arrêtés chez Hugette française expatriée qui est tombée en amour du pays et s’est installée aux Philippines depuis 3 ans. Nous avons gagné ensuite la maison de Rose-Marie, fin cordon bleu, elle nous a cuisiné du Lopou-lopou (un poisson) que l’on a dégusté face à la mer. La journée s’est finie sous une pluie tropicale, mais ça ne nous a pas empêché d’aller patauger au milieu des étoiles de mer dans les eaux turquoises qui nous enveloppaient de leurs douce chaleur comparée aux gouttes d’eau glaciales venues du ciel.

La vraie raison pour laquelle on est restés si longtemps à Port Barton, c’est que l’on voulait absolument tester le “Palwan camping”, et leurs seules disponibilités commençaient mi-mars. Et on n’a pas été déçus d’avoir attendu, on a vécu au paradis pendant 4 jours. Palawan camping c’est une magnifique plage de sable blanc, de beaux cocotiers (je me répète parfois non ?), une petite île sauvage à explorer à quelques coups de palmes, de beaux fonds marins peuplés de tortues, de poissons clowns et d’un couple de Dugon (sorte de lamantin). Dans ce décors, 7 grandes tentes tout confort alignées face à la mer, pas de porte, juste une grande moustiquaire : la dernière chose que l’on voyait avant de fermer les yeux et d’être bercés dans notre sommeil  par le son des vagues, c’était la mer et c’était toujours elle qui nous accueillait au réveil. Ici aucune préoccupation à

part choisir entre faire du paddle, du kayak, du snorkeling ou juste lire dans son hamac. Enfin si, Christophe a été agressé par un couple de poisson clown qui défendait de manière très virulente leur anémone, mais à part ça, rien à signaler ! La journée était rythmée par les délicieux repas philippins cuisinés par nos hôtes. Le soir on profitait de la belle flambée pour discuter avec nos voisins autour d’un petit rhum local. Le bonheur, tout simplement.

 

 

09

 

2 thoughts on “Port Barton

  • Bravo les amis trop heureux de vous lire…..magnifique commentaire rien ne manque ….. pour nous la route c’était El nido, puerto princessa (beurk)….Sabang ……El nido nous manquait trop…..et….retour chez Francisco à El nido pour 15 jours avec la visite des Ilots en canoë banqua et tyrolienne, avec enfin le bonheur de nager avec tortues, raies etc…..le bonheur, le partage avec des voyageurs comme vous si gentils. Malgré notre âge l’année prochaine sera une autre aventure.
    Certainement en asie. Bonne route et belle suite à vos rêves.
    Joelle et Patrice de Perpignan à port Barton

    • Merci pour votre gentil commentaire, c’était un plaisir de partager ces moments avec vous. Heureux d’entendre que la suite du voyage vous a enchanté. Justement en parlant de suite on pense bien à vous en ce moment, on est à Tioman ! On a suivi vos conseils et on a décidé de visiter la Malaisie. Au plaisir de vous revoir, en France ou à l’étranger,
      Marie & Christophe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: