El Chalten

El Chalten, petite ville nichée au pied du parc national des glaciers, c’est la capitale Argentine du trekking. On rejoint ce coin perdu après 24h de bus au milieu de paysages désertiques seulement peuplés de quelques guanacos. C’est là qu’on voit qu’on s’est bien habitués au bus car on voit à peine le trajet passer. Au milieu de nulle part, apparaissent d’abord un lac, puis des sommets enneigés et, à ses pieds, El Chalten.

La carte des randos de la région est impressionnante, il c’est difficile de choisir car on a décidé de passer seulement un jour et demi à El Chalten. Le temps nous manque car on a très envie de faire le trek W dans le parc Torres Del Paine avant de prendre notre avion le 6 janvier. Il faut qu’on aille vite si on veut pouvoir le faire. Le jour de notre arrivée, on découvre les alentours en se faisant une première rando jusqu’à la cascade …. puis une deuxième jusqu’au mirador de los condores où on peut voir une belle vue de la ville. Le lendemain on se lance à l’assaut de la rando la plus connue des alentours : 25 km de balade pour aller admirer le Fitz Roy. La chance est avec nous, les monts Fitz Roy et le glacier au début perdus dans les nuages, se découvrent au fur et à mesure de notre avancée.

Arrivés au sommet on a le plaisir de découvrir deux magnifiques glaciers qui se jettent dans des eaux turquoises, avec le mont Fitz Roy qui les dominent, c’est magnifique. De l’autre côté on peut admirer toute la vallée avec ses lacs colorés de teintes allant du rouge au turquoise en passant par le bleu gris. Malheureusement on ne peut pas y rester bien longtemps car l’endroit est balayés de vents violents mêlés à des petits grêlons qui nous font chanceler et nous gèlent des pieds à la tête. La descente est rapide pour réussir à attraper le bus du soir qui nous conduira à notre prochaine étape : El Calafate.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: