Tupiza

dsc07209

Tupiza, la ville far west, un des points de départ possible pour aller voir le sud Lipez.

Mais avant d’en dire plus sur ce petit coin plein de charme il faut qu’on vous raconte notre arrivée à Tupiza. Si vous avez lu notre article sur Potosi, vous vous souviendrez que nos amis Belges étaient partis devant le matin même et qu’avec Alice et Romain nous avions loupé notre bus. On a donc pris le bus suivant qui nous faisait arriver en théorie à 00h30 à Tupiza. Avant de partir, on a donc envoyé un message aux Belges pour qu’ils nous réservent une place dans leur hôtel et qu’ils les préviennent qu’on arriverait tard. Nous voilà donc débarqués à 2h du matin (la ponctualité Bolivienne) dans cette petite bourgade inconnue, sans internet pour pouvoir lire la réponse de nos amis, à chercher un gérant d’hôtel réveillé qui voudrait bien nous accueillir. Premier hôtel, un homme un peu endormi vient nous ouvrir et nous dit d’entrer. Un peu méfiant on commence par demander le prix, le monsieur nous répond “vous êtes bien les amis de Nathalie et Guillaume ? c’est bon je vous attendait !”, heureuse coïncidence !

Les comedores c’est pas cher et plutôt bon mais parfois on paye un autre prix. C’est ce qui est arrivé à Christophe le lendemain et qui l’a obligé à passer la journée au lit et aux toilettes ! L’avantage de voyager à plusieurs c’est que l’on ne se retrouve pas seul dans ces moments là. J’ai (Marie) donc décidé de faire mon baptême de cheval dans ce décors digne d’un western accompagnée de nos amis. Campée sur un cheval avec un chapeau de cowboy au milieu des roches rouges et des cactus on s’y croyait !

Le lendemain, j’allais (Christophe) un peu mieux, notre petit groupe au complet est donc parti en randonnée pour aller voir La Torre, un rocher connu dans le coin. 2h de marche plus tard, La Torre se dressait fièrement devant nous, on en a profité pour faire trempette dans la rivière. Pour le retour, pas très motivés, on a décidé de rentrer en stop. Une gentille petite famille s’est rapidement arrêtée, 3 personnes déjà dans la voiture + 6 à faire rentrer, impossible? Non possible : 3 personnes devant, 3  derrière et 3 dans le coffre. Nous sommes rentrés tranquillement à Tupiza au son de la musique Bolivienne.

2 thoughts on “Tupiza

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: